• Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

Un Noël et un Anniversaire à Surke

Posté par solitrek le 30 décembre 2008

Merci Marc de nous faire partager quelques images de ton anniversaire auprès des villageois de Surke.

Toute l’équipe de Solitrek pense très fort à toi

Nous te souhaitons un bon anniversaire (le 12 décembre), un Joyeux Noël, et une bonne année 2009 !!

birthday.jpg

aniversaire.jpg    guitare.jpg

enterrasse.jpg    apprentis.jpg    matin.jpg

 

Publié dans Vie de l'association | Pas de Commentaire »

La fille du Père Noël

Posté par solitrek le 30 décembre 2008

Au vu de certaines situations je me demandais si certains comportements masuclin ou féminin ne se retrouvaient pas dans différentes cultures.
3 jeunes hommes fringants marchaient d’un bon pas vers le village voisin afin de retrouver des amis pour quelques festivités. Au détour du chemin une taverne se présenta alors et se trouvait fort bienvenue. Ils entrèrent donc et d’un coup d’œil rapide ils repérèrent les banquettes les plus à propos pour apprécier le breuvage qui ne tarda pas.
C’est alors que trois filles du père noël (ceci se déduit à la hotte à port frontal qu’elles ont dans le dos) déposèrent leur fardeau devant le même bistrot et y entrèrent. Plutôt que les banquettes elles repérèrent au premier coup d’œil le miroir devant le robinet et se rafraîchirent le visage et arrangèrent rapidement pli de chemise et cheveux (la hotte frontale n’ayant vraisemblablement pas l’effet gonflant du brushing). Elles étaient montées dans les hautes vallées afin pour la saison touristique afin de travailler dans les restos et les lodges et redescendaient dans leur villages pour la morte saison. Elles marchaient depuis 3 jours et il leur restait encore autant avant d’atteindre leur but. L’objet de leur halte était de souffler bien sûr mais aussi de prévenir leurs familles dur leur avancement.
Avant d’aller plus loin je tiens à préciser que l’un des trois couillus est étranger et que par conséquent il ne participe que très peu aux conversations. Par contre, de part sa position en retrait nous utiliserons son regard.
Mes compagnons de route abandonnèrent l’anglais que nous baragouinions afin d’attirer l’attention des demoiselles sur l’étrange coïncidence de cette rencontre paritaire.
Elles allaient repartir et les bières étaient finies. La direction étant communes tout naturellement nos trois coqs décidèrent d’égayer pour quelques temps le voyage de ces dames. Les mains dans les poches ils se chargeaient donc de l’animation. L’éloquence était de mise. Au juger de la tonalité et de la profondeur des rires, nous étions plus proches de Bigard et des Grosses têtes que de Baudelaire. Cette cassure dans la monotonie du trajet n’était pour leur déplaire, toutefois la dignité des réponses et des sourires n’était pas sur le même ton.
Le troisième larron qui jusque là riait sous cape d’observer l’attitude de ses congénères, fut tout à coup pris à partie. On lui proposa d’échanger sa charge contre celle de l’une de ces dames. Le voici qui par le même instinct que les deux autres oublia aussitôt son rôle d’observateur. En effet si son vocabulaire ne lui permettait pas de rivaliser en grivoiserie, le rôle de chevalier servant respectable lui sembla soudain un rôle assez digne pour rentrer dans la compétition à l’accaparement des regards féminins à laquelle se livrait ses acolytes.
D’autant plus qu’il y avait là un bon moyen de satisfaire sa curiosité quand à l’accessoire de la famille noël (la hotte).
Sachant qu’il ne restait que 40 minutes de trajet pour lui et qu’un bout de nana de 1m30 les bras levés portait la hotte depuis 3 jours notre gaillard ne voyait pas le risque qu’il prenait à l’échange. Le voici qui tend son sac à dos à bretelles et ceinture réglables et aération dorsale chargé d’une brosse à dent de deux chaussettes et un slip. ( le « hasard fit que ce ne fut pas à la moins jolie)
A la première prise de contact avec la charge, je savais déjà que je serai soulagé au moment de l’abandonner. Si c’était vraiment la fille du père noël, alors cette année tous les enfants népalais avaient demandé des boules de pétanques !! Tout le monde était hilare.

                fillpernoel.jpg
Finalement mon chemin de croix n’a duré qu’une vingtaine de minutes. Je dus rendre l’objet de torture à sa propriétaire. En effet la culpabilité qui l’a gagnée une fois l’effet de surprise passé était pour elle plus incommodant que le poids du fardeau. Elle ne cessa de me plaindre alors que je ne le portais que depuis quelques minutes et elle depuis 3 jours. Elle ne retrouva la sérénité qu’une fois que je fus délesté.
Quoiqu’il en soit Marie-noël, votre culpabilité plus lourde que 300 boules de pétanques était injustifiée, mais mes cervicales vous en remercie.
Jean Balthazar
PS : Ce jour là mon respect pour tous les membres de la famille noël (ils sont des milliers ici) prit de l’altitude. Je dois bien avouer que je n’aurais jamais été capable de porter cela pendant trois jours sans me faire plâtrer le cou. A chaque pas la tête est sortie du point d’équilibre sauf si on a développé une encolure de rugbyman de mêlée à force de labeur »

Publié dans Qualite de vie | Pas de Commentaire »

5 serres de plus !!

Posté par solitrek le 29 décembre 2008

Petit bilan, sur le chantier de Surke:

5 nouvelles serres sont presque finies, il ne manque que le plastique pour les extrémités qui arrivera avec Karma au début du mois prochains.

Les semis sont au ralenti du au temps qui depuis trois jours s’est très nettement rafraîchi, nuageux toute la journée, 15 degré au plus chaud dans les serres. Inutile de vous dire que c’est vraiment pas les conditions rêvées de la tomate et des jardiniers d’ailleurs, ça caille bien le matin et le soir.

Les nouvelles serres sont également protégées des vaches par une clôture. L’enclos est assez grand pour y rajouter 4 nouvelles serres.
En attendant les légumes, les serres servent parfois au bâtisseur de la maison de Passang comme abris pour travailler quand il pleut.
Donc désormais les soirées se font à la lampe à huile.
Si tout se passe bien nous aurons une nouvelle batterie et aujourd’hui nous avons rechargé tous nous appareille électrique chez sa sœur qui vit à Lukla. Donc nous devrions être joignables plus facilement.

A bientôt en espérant que vous passez tous de bonnes fêtes de fin d’année.

Marc

serres.jpg
 

Publié dans Agriculture | Pas de Commentaire »

Arrivée de Marc à Surke

Posté par solitrek le 20 décembre 2008

Bonjour,

Je suis bien arrivé à Surke. Tout se passe bien. L’introduction fut très amicale : 4 jours de festivités entre sherpas vivant du tourisme… Jeux de carte, tchang, danse.

Le temps népalais a d’autre dimension. Permettez-moi de réhabiliter le chiken local. J’ai pu le goûter tous les jours de festivité, il est on ne peut plus frais : il arrive vivant. En fait il y a un gars du village (caste inconnu pour le moment qui tue) quand vous le voyez arriver vous êtes sur d’avoir de la viande. Donc il tue l’animal le plume et deux heures après vous le mangez. Donc pas de soucis de fraîcheur. Il est vrai que la découpe reste discutable. En tout cas l’assaisonnement est à mon goût.

Sinon les tomates ont quand même pas mal de problèmes. Certains aspects techniques sont très visible, non taille sans tuteurage, problème d’excès d’irrigation. En tout cas ils sont super au courant et ont recherché de nombreuses sources d’information. L’échange est très chouette. pour celle en place elle ne sont pas sauvables, trop atteintes. Ce n’est pas la meilleure saison pour commencer une culture de tomate (pour l’instant ça descend à 2 degré le matin) et selon eux on va vers du plus froid. Mais en essayant je peux montrer certaines méthodes qu’ils pourront appliquer en de meilleures saisons si elles leur conviennent. Et puis ca peut passer, non ca va passer Pour l’instant nous en sommes au semis. Je vais rédiger des fiches techniques sur certains aspects important à chaque étape.

En tout cas c’est vraiment chouette d’être ici. Le douze c’est mon anniversaire et tous les amis rencontrés pendant ces 4 jours se proposent spontanément de rompre ma solitude, ça va coûter la vie à un poulet de plus mais ça devrait être assez sympa

A bientôt pour plus d’information

Publié dans Agriculture, Vie de l'association | Pas de Commentaire »

Marc est à Kathmandou

Posté par solitrek le 7 décembre 2008

Marc est arrivé à Kathmandou et va y séjourner 2 jours avant de partir pour le Khumbu. Voici les nouvelles qu’il nous envoit:

——————————–

Namaste,

  

Comment allez-vous ?

Ici super extra. Hier soir et auhourd’hui j’ai pu vivre un ride en moto avec Ang gelu à la recherche des différents magasins agricoles, et production de fringues népalais… C’est asser impressionant de sensation pourtant la vitesse n’est pas élevé.

Côté agricole c’est terrible : impossible de trouver du sulfate de cuivre ou du souffre micronisé… Ca paraît incroyable, matières peu toxiques et peu chères. Par contre à chaque fois on nous a proposé en remplacement les pires salopries chimiques qui existent, parfois même interdites en europes depuis un moment. Et même souvent n’importe quoi : nous recherchons un fongicide et un des gars nous proposait un insecticide à la place !!!! L’agrochimie a encore de beau jour devant elle !

Je me disais du coup, si c’était possible je ne connais pas le réseau de la poste ni les tarifs ou si ce genre de produit avait le droit de circuler librement, que si quelqu’un envoyait des photos, il pourrait glissé un paquet de bouillie bordelaise et du souffre pulvérulent.

Demain c’est le grand départ pour Surkey aux aurores

A bientot

Marc

Publié dans Agriculture, Vie de l'association | Pas de Commentaire »

 

MABOUO EN MARCHE |
FCPE du collège Boris Vian |
Les campènes - Ensemble Fol... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bienvenue chez les félines ...
| SAINT LAURENT POUR TOUS
| Gignac: Gardons le Cap