Match retour du développement agricole à Surkey

Posté par solitrek le 20 juin 2010

Voici maintenant plus d’un an (hiver 2008-2009) que Marc Fonteneau, producteur français a passé 4 mois à Surkey afin d’observer et tenter d’apporter des améliorations aux cultures de tomates sous serres de Surkey. L’année écoulée a permis d’observer une amélioration de la production, des plantes restées saines plus longtemps, une quantité de fruits récoltée plus importante. Toutefois les résultats pourraient être encore améliorés et stabilisés pour devenir une alternative intéressante et attractive pour les paysans. En effet, l’achat du plastique nécessaire à la réalisation d’une serre est un investissement conséquent. Il faut donc une assurance de résultat suffisamment forte pour que cet investissement soit un choix judicieux.

Cet échange fut très positif mais fut limité par certains facteurs :

-          les échanges se faisaient en anglais, langue qui n’est ni la langue maternelle des villageois ni la mienne.

-          L’hiver n’est pas la période de pleine production et de récolte pour la tomate à Surkey. (C’est cependant la période où peut le plus facilement se libérer un jardinier français)

-          Il est parfois difficile d’expliquer ou de comprendre certaines techniques sans avoir sous la main les outils, les conditions climatiques… Faire ou voir faire les choses, est souvent beaucoup plus explicite et efficace qu’un long discours.

C’est pourquoi il a été décidé de poursuivre le soutien technique à la culture sous serre mais en inversant les rôles : cette année c’est un observateur sherpa qui vient en France observer nos habitudes de culture, nos outils. Ce « match » retour a commencé en mai. Celui-ci permet d’approfondir les expériences déjà acquises. Il a l’avantage de se dérouler en pleine période de production et permet au paysan sherpa d’observer, de choisir dans nos méthodes ce qui l’intéresse, ce qui n’est pas forcément dit mais qui l’interpelle.

Quatre personnes nous semblaient les plus en mesure de mener à bien cette observation : Migma, Podoma, Karma et Pasang. Ce sont les quatre personnes les plus investies dans les projets Solitrek et dans les cultures sous serres déjà existantes. Les femmes jouent un rôle prépondérant dans l’agriculture népalaise, il nous semblait judicieux que ce soit l’une d’elles qui vienne en France. Finalement c’est Karma qui vient pour des aspects primordiaux : c’est lui qui a de très loin le niveau d’anglais qui permette d’échanger le plus. Ses expériences préalables en Europe facilitent l’obtention des papiers (conditions sine qua none de l’aventure).

Migma suit actuellement des cours d’anglais intensif, si ce premier échange se révèle positif et encourageant, ce serait avec plaisir que nous poursuivrions cette politique d’échange avec une femme. Rappelons le une nouvelle fois, comme dans de nombreux lieux du monde, la femme sherpa est au centre du foyer, au centre du jardin… au centre de la vie !

weledalogo.jpg

Nous remercions l’entreprise Weleda, qui accueille Karma dans son jardin de plantes médicinales. Un jardin de plantes médicinales semble un lieu assez étonnant pour venir se former à la culture de tomate. Ce jardin a de nombreux aspects qui nous intéressent dans la dynamique de Surkey. Cette année, une nouvelle serre est en installation. Participer à la mise en place d’un tunnel moderne permet à Karma d’observer un certains nombre d’aspects technique intéressant. La tomate est également une plante médicinale utilisée en homéopathie et donc cultivée chez Weleda. Ce jardin occupe une surface de 1,5 hectare. C’est une surface très petite pour une structure française, peu de travaux y sont mécanisés et sont donc effectués manuellement. Nous restons suffisamment proches des conditions de Surkey pour que des techniques puissent être transposées ou adaptées à Surkey. Par ailleurs ce jardin s’inscrit dans le réseau des paysans biodynamique d’alsace. Ceci ouvre de nombreuses possibilités de visite chez des maraîchers bio qui possède des cultures de tomate et de nombreux autres légumes sous serre.

Karma est donc arrivé le 15 mai en France et travaillera au sein de l’équipe de jardinier de Weleda jusqu’à la fin du mois de juillet. Bienvenu à lui et recueillons quelques impressions en image de ce premier mois de jardinage made in France :

montageserre.jpgserreavecventilationlatterale.jpg

culturedetomate.jpgrepiquage.jpg

Publié dans Agriculture | Pas de Commentaire »

 

MABOUO EN MARCHE |
FCPE du collège Boris Vian |
Les campènes - Ensemble Fol... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bienvenue chez les félines ...
| SAINT LAURENT POUR TOUS
| Gignac: Gardons le Cap