Comment aider nos partenaires Népalais?

Posté par solitrek le 15 mai 2015

Le village de Surkey que Solitrek accompagne depuis 2007 a été durement touché par les récents séismes, en particulier le plus récent de mardi 12 mai dont l’épicentre était vraiment très proche du Khumbu.

Comme le souligne le message de Karma ci-dessous,  près d’un tiers des maisons ont été détruites et de nombreux villageois se trouvent en situation critique.

Solitrek fait appel à la générosité de tous!!  Merci à celles et ceux qui pourront faire un don pour leur venir en aide. Ces fonds serviront prioritairement à acheter des outils et des matériaux de reconstruction, afin que le maximum de familles retrouvent un abri le plus rapidement possible. 

Vous pouvez adresser un chèque à Solitrek, 43 rue Montyon, 59200 Tourcoing (un reçu fiscal vous sera retourné sous peu)

Merci d’avance de votre générosité pour eux

quelques images des dégâts subis par les maisons de Surkey après le dernier séisme du 12 mai

quelques images des dégâts subis par les maisons de Surkey après le dernier séisme du 12 mai

10802015_899302560125947_684466132747865948_n     11053923_899303080125895_4274403285523449712_n

11238231_899302530125950_7728428785033838502_n  11255736_899302976792572_2419246726983256226_n 11264998_899303023459234_1585464970634108688_n 11017863_899303040125899_8908786181605468313_n

11263140_899302510125952_2024367020272432236_n  IMG_0650

Message de Karma Geljen Sherpa, 10 mai 2015

Namaste
Thank you very much for your email. I am really very happy and much appreciate your support.
Actually lot of villagers house had been destroyed so I think it will be better to help them building their shelter. Bringing cloths and other things will be very hamper because we had to do lot of paperwork to release cargo. Now government had declared that these type of support should made through government. So if possible collect donation fund as much as you can. On later date you can either bring cash by your self or make bank transfer to bank account. We will buy house building material and give to villagers. If we give them cash and in case if they miss use those cash, they will neither have money nor shelters. So this is my thought how we could able to support our villagers.

Once again thank you very much for your kind support.
Any way that’s all for today, looking forward to hear from you again.
Wish you all the best,  With best regard
Karma

 

Publié dans Collecte de fonds, Qualite de vie, Sante | Pas de Commentaire »

Un bilan des actions de Louise après 2 mois

Posté par solitrek le 15 avril 2011

Bonjour à tous,
Voila effectivement 2 mois que je suis à Surkey. Je vais essayer de vous faire un bilan un peu plus précis de mes actions.

Tout d abord en ce qui concerne mon action.
Il a fallu dans un premier temps que j’apprenne à connaitre les habitants d ici et qu’eux apprennent à me connaitre et osent venir me voir. Chose qui a pris du temps. Cela freine mon évaluation des besoins. Toutefois j’ai pu mettre en évidence plusieurs problèmes.
Le premier est le manque d’hygiène lorsqu’ il y a une plaie, surtout chez les enfants mais également au niveau des adultes, d’où l’infection des plaies.
Le second problème majeur est l’alcoolisation des habitants. Malheureusement il m’est difficile d’agir sur ce problème. Le Tongba et le Tchang, les boissons locales font partie de leur culture. Toutefois par rapport à l’année dernière, Karma trouve qu’il a un peu moins de problèmes liés à la consommation d’alcool.
Puis j’ai pu repérer certains problèmes  de douleurs dentaires et de problèmes aux oreilles chez les enfants.
Depuis que je suis ici, je n ai pas soigné beaucoup : quelques plaies infectées, des points de suture à enlever, des douleurs dentaires. Toutefois j’ai repéré que la majorité des personnes possèdent  des brosses à dent et s’en servent  régulièrement.
Je profite de la venue des gens pour faire de la prévention simple sur le lavage des plaies notamment pour les mères qui sont parfois négligentes devant les plaies de leurs enfants.

Dans un deuxième temps j’ai mis en place des cours tous les Samedi après -midi pour 6 a 7 adolescents. Le cours dure entre 2 et 3 bonnes heures. Les jeunes : 6 filles et  1 garçon  ont entre 12 et 18 ans. Ils sont tous de Surkey et vont à l’école de Chaurikharka, toute la semaine, surtout le matin sauf le samedi. L’un est solarisé à Surkey. 

dscn8488.jpg
Mon enseignement concerne plusieurs points.

- Comment soigner une plaie ? Comment repérer les signes d’infection? Que faire en cas d’infection?
Ils apprennent à faire des pansements en respectant les règles d hygiène.
-Quels produits utiliser en cas d’entorse? Comment utiliser les attelles et comment faire un bandage efficace d’une cheville surtout ?

dscn8489.jpg
- Quelle conduite à tenir en cas de coups, d’apparition de bleus… ?
- Je leur ai montré le matériel qu’ ils avaient à leur disposition, Ils savent maintenant faire la distinction entre un anti-inflammatoire, un antiseptique, de l arnica…
- dans un deuxième temps je fais de la formation aux gestes de premiers secours
Que  faire en cas de coupure importante en attendant un transfert à Lukla et pendant ce transfert. (Pansement compressif, surélever la blessure…) ?
Que  faire en cas de chute importante, Comment déplacer la personne?

dscn8490.jpg
 Comment mobiliser un membre cassé?
Comment mettre un patient en position latéral de sécurité?
Que faire si quelqu’un s’étouffe ?
 Savoir repérer un danger pour soi avant de porter secours.
De plus je fais également cette formation à Podoma,  la femme de Passang qui était intéressée. Ainsi elle fait  les pansements lorsque quelqu’un vient me voir et je peux  la regarder et la corriger.
Je pensais faire 2 ou 3 pack du matériel réparti dans 2 ou 3 maisons.

Au niveau des ressources, les gens vont lorsqu’ ils ont un problème à l’hôpital de Lukla qui est bien équipé. Toutefois ils n ont pas réellement confiance dans les médecins qui si trouvent, ils mettent en doute leurs  compétences mais cela je n ai pas pu le constater. A l’hôpital, les consultations sont gratuites à partir du moment où ils ont déjà consulté, ils possèdent alors une carte.
La pharmacie la meilleure est également celle de Lukla. 

Pour le dispensaire de Poya, je l’ai visité mais il n’a toujours pas ouvert car le matériel n’est toujours pas là, dans un mois peut-être !! J ai rencontré l’infirmière qui y sera. Elle va suivre une formation avec un médecin.

Pour mes actions dans les prochaines semaines, ici c’est une période des vacances, je vais donc continuer mon enseignement afin que les choses soient bien acquises. J’aimerai également aller à Poya donner les médicaments plus spécifiques que j ai et qui ne peuvent pas être laissé au village.

Quelques nouvelles des autres chantiers du village :
Pour le nettoyage de la cour de l’école, ce sont des gens de Surkey qui vont le faire. J’en ai parlé à Karma, il va l’organiser avec les gens d ici.
Pour le dossier d’électrification du village il a été déposé, Karma attend également qu’un ingénieur passe pour que  l’argent soit débloqué. Mais apparemment, quand le  gouvernement intervient, il faut s’armer de patience. Karma a déjà regardé la turbine à Katmandou, il attend l’accord du gouvernement pour effectuer l’achat.

En ce qui concerne les serres, la récolte des tomates est toujours difficile à cause de l’humidité et des variations de  température. L’essai d une plus grande serre n’a pas été faite, mais Karma y pense toujours. Par contre la récolte des choux-fleurs est bonne.

Pour ma part, tout va toujours très bien. Le temps passe vite et finalement il ne me reste que très peu de temps à Surkey.  Puisqu’à  partir du 28 Avril, je suis en teck. J’aimerai avant passer dans chaque maison afin de dire aux villageois qui sont les personnes référents en santé dans le village.

dscn8345.jpg

Louise en Népalaise

 

dscn8485.jpg

Cours de guitare entre Karma et l’instituteur !!

Publié dans Sante | Pas de Commentaire »

Quelques news de Louise en mission à Surkey

Posté par solitrek le 6 mars 2011

Le 21/02/2011

Bonjour. J espère que vous allez bien. Moi tout va toujours très bien. La vie à surkey est très agréable vous aviez raison. Et les gens ici sont très sympa. J ai commence à enseigner un peu l hygiène et je vais enseigner les conduites à tenir en cas de blessure à 7 jeunes du village. 5 filles et 2 garçons. Qui ont entre 11 an et 18 ans. Je ferai donc des petits ateliers tout les samedi après midi. Sinon tout les matins je donne un cours de français à un guide qui veut apprendre. J ai demande à karma pour les photos et renseignements à propos de la turbine et de la réserve d eau. Et il a maintenant bien avance dans son projet. Il sait ou il placera la turbine et pense faire deux voies d arrivée d’eau: une pour la saison des pluies et une autre pour le reste de l’année. De plus il a demande au District d’ici de passer afin de voir la faisabilité du projet. Donc il n aurai pas besoin de plus d information. Voili si toutefois vous voulez c info et des photo je peu bien sur en faire passer la prochaine foi que je vai à lukla. Je ferai aussi passer une photo de moi. Mai puisque j ai internet sur mon portable je ne peu pas en envoyer  avec ce message. Voilà un peu de mes nouvelles. À très vite louise

Le 11/02/2011

Bonjour. J espère que vous allez bien! Comme vous pouvez le penser moi tout va très bien. La vie à surkey se passe très bien après un séjour à katmandou. J apprend à connaître les gens d ici à me familiariser avec leurs habitudes. Migma et karma sont géniaux. Toujours présents. Ils veillent à ce que j ne manque de rien… J voulais aussi vous tenir informé de mon projet dans la santé. J ai pour l instant soigné peu de personne. Une ou deux plaies infectées j ai aussi enlevé des points de suture. Soigné une entorse… Ça reste très peu. J ai à ma disposition pas mal de matériel c bien. J apprends à migna la conduite à tenir. Et pense faire des afficher récapitulatives. J vais dans le futur lorsque l école sera ouverte faire de la prévention aux élèves les samedis normalemen. Voilà un peu pour moi. Sinon j ai visite le dispensaire de poya qui ouvrira normalemen d ici une semaine ou deux. J irai donc sûrement aider l infirmière qui va s en occuper. Auprès des adultes il est plus difficile d instauré quelque chose. Mais j fais de la prévention lorque les gens viennent pour se faire soigner. Voili les nouvelles. N hésitez pas  à me faire savoir si vous avez des demandes particulières. À bientôt. Louise

Publié dans Qualite de vie, Sante | Pas de Commentaire »

Chroniques de la vie ordinaire

Posté par solitrek le 14 février 2009

Quelques petites anecdotes pas très roses. En effet, j’ai parlé souvent de beauté, de moments marrants, de choses qui m’émerveillent. Mais en fait je vis ici dans une société humaine avec des humains. Ils ne sont pas pires que les autres, pas meilleurs. On y retrouve juste de composantes peut-être universelles.

RESPECT DE LA VIE

Il y a un principe très fort dans le bouddhisme, c’est le respect de la vie, de toute vie. Ce qui donne certains aspects non violents très chouettes et quelques habitudes sympas. Quand quelqu’un veut se faire un bon petit poulet, il doit faire appel à un tueur de poulet, issus d’une autre ethnie. Ce côté-là est plutôt rigolo, après il y a d’autres aspect plus gênant:

Il y a un raccourci un peu restrictif qui résume parfois le respect de la vie à ne pas donner la mort; et on peut alors assister à des scènes assez cruelles: un zopkio (bovin de bât) a glissé hors du chemin et dans sa chute au fond du ravin s’est brisé la

Lire la suite… »

Publié dans Qualite de vie, Sante | Pas de Commentaire »

Triste réalité

Posté par solitrek le 7 février 2009

Le petit Mingma, dont Solitrek avait sponsorisé l’opération chirurgicale en Novembre, est décédé avant-hier soir à Surke.

Mingma devait recevoir de nouveaux soins tous les trois mois à l’hôpital de Kathmandou. A son retour mercredi dernier, tout semblait s’être bien déroulé, jusqu’à ce qu’un malaise inattendu l’emporte dans la nuit de Jeudi à Vendredi.

C’est une grande tristesse pour ses parents qui avaient fait preuve d’un grand courage en tentant de lui assurer une vie normale dans le difficile contexte de vie en altitude, et dont l’espoir n’avait fait que grandir depuis l’aide financière reçue de Solitrek. Le village entier est bien triste aujourd’hui, ainsi que toute l’équipe Solitrek qui avait passé de si bons moments auprès de Mingma et sa famille en Novembre.

Nous adressons à ses parents tous nos voeux de courage pour qu’ils puissent repartir vers un meilleur avenir.

                 dsc04159.jpg

Publié dans Sante | 2 Commentaires »

Journal d’un médecin de montagne

Posté par solitrek le 7 février 2009

Un récit long mais captivant de la vraie vie à Surke. Marc devenu malgré lui, médecin de montagne. Une lecture à ne manquer sous aucun prétexte.

 Récit de ma promotion comme infirmier de campagne, avec ses déviances… Ça a commencé le jour Karma m’a demandé si j’avais quelque chose dans ma pharmacie contre les coups. La voisine avait décidé la veille, de rééduquer son mari alcoolique à coup de manche de hache (pour l’avoir vu travailler au champ, je peux vous dire qu’elle à la coudée franche). Ce fut de loin mon cas le plus tragique, elle n’avait épargné aucun endroit, pas même les articulations, et lui trop alcoolisé pour esquiver quoique ce soit. Je me trouvais devant un homme gonflé de partout, qui décuvait petit à petit, son corps se réveillant alors à des douleurs atroces sans doute. Il n’avait trouvé qu’un chiffon pour essayer de garder un peu de chaleur sur les jambes. Je ne pouvais que lui conseiller d’aller à l’hôpital. Mais il refusait. Je lui ai donc donné mon tube d’Arnica gel qu’il s’est enfilé en une semaine. Après dix jours il est sorti pour la première fois, un des genoux est resté raide et le restera sans doute. L’effet positif est qu’il est maintenant à jeûn depuis 15 jours, ce qui ne devait pas lui être arrivé depuis des dizaines d’années. Il a maintenant repris la marche et le travail : c’est un bon vannier ainsi que tailleur de pierre, mais pas l’alcool. 

Quelques jours après la première intervention, une femme est tombée sur le chemin et s’était faite une entaille au niveau du tibia. Elle faisait appel à Migma, puisqu’il y avait une pharmacie dans la maison. Migma était vachement embêtée, elle n’avait jamais fait ça. J’ai essayé de lui expliquer. Après quelques minutes j’ai décidé de la rejoindre pour voir comment elle allait. Quand on est bouddhiste, que l’on a jamais tué un poulet ou un lapin et que l’on a passé une bonne partie de son enfance à aider aux tâches ménagère plutôt que d’escalader les rochers ou jouer avec les outils mutilants de papa (scie, marteau, ciseau à bois), on a pas été souvent confrontée au sang. Alors forcément devant cette entaille de 3 bon cm de long, bien profonde, datant de la veille et où le pus commençait à se former, elle ne savait pas trop par quel bout attaquer la chose et n’osait pas trop y toucher. Je pris donc du grade, je passais du statut de « la personne qui avait des médicaments» à celui « qui en plus sait les utiliser ». 

Avant que l’on m’accuse d’exercice illégal de la médecine, les seuls « médicaments» que je m’autorise sont : le sparadrap, la compresse, la Bétadine, la bande élasthanne, l’arnica (gel, teinture et huile) et la bonne volonté. On peut ajouter en accessoire involontaire l’effet placebo et l’aura de mon passeport. En effet mon statut d’Européen, je crois, est aussi puissant que la vue d’une blouse blanche. En effet, l’hôpital local est financé par la Suisse et de nombreux ponts, écoles ou autres ont été financés et construits par des étrangers. Donc étant étranger, je pourrai prétendre très facilement au statut de médecin, géomètre, bâtisseur je ne serais pas remis en cause avant d’avoir mis quelqu’un entre 4 planches ou fait un pont qui s’écroule. 

Lire la suite… »

Publié dans Sante | Pas de Commentaire »

Solidarité pour Mingma

Posté par solitrek le 11 novembre 2008

Pendant notre Trekking, nous avons été informés de la situation délicate d’un de nos Sherpas. Son fils de 11 mois, le petit Mingma, venait d’être opéré d’une hydrocéphalie. Sa famille et lui devant désormais rembourser les 600€ de l’opération, équivalent à plusieurs années de salaire pour ce jeune couple de Surke.

Après concertation, les membres de Solitrek ont décidé de prendre en charge le coût de cette opération afin de permettre à cette famille de sortir de l’impasse.

img0436.jpg  dsc04189.jpg

Une enveloppe de 600€ a été remise à la famille et sa gestion confiée à notre partenaire Ang Gelu Sherpa qui garantira l’utilisation propice des fonds.

img0467.jpg

Publié dans Sante | Pas de Commentaire »

 

MABOUO EN MARCHE |
FCPE du collège Boris Vian |
Les campènes - Ensemble Fol... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | bienvenue chez les félines ...
| SAINT LAURENT POUR TOUS
| Gignac: Gardons le Cap